Bijoux Lavachequireve

Des créations uniques !

colliers_color_pop_lavachequireve.png
Vous êtes ici :   A l'étable » Marche nocturne de Tilhouse à Lourdes
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Suivez les créations de Lavachequireve

fbk.png

Nouvelles vacheries
(depuis 30 jours)
La vache qui bricole

Des idées de déco et de bricolage expliquées en images.

La vache qui cuisine
Vaches en photos

Des photos de vaches partout !

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.lavachequireve.fr/data/fr-articles.xml

Chaque année une quinzaine de personnes marche pendant 48 km depuis Tilhouse, petit village des Hautes Pyrénées jusqu'à Lourdes.

rumine4.gifA l'origine, il y  a environ 30 ans, cette marche avait été organisée dans un but religieux, elle se terminait par un office dans une petite chapelle de Lourdes. Un petit noyau de personnes qui poursuivent la coutume, s'occupent de louer le bus et son gentil chauffeur qui suit toute la nuit, encouragent les plus fatigués sur le parcours.

Aujourd'hui, cette marche est devenue le RDV de marcheurs pas tous en quête de religion. Sur les conseils de Daniel et Christine qui en sont à leur 4ème édition, nous  nous sommes décidés à participer, mon Taureau et moi, à cette aventure nocturne.

Vendredi 18 avril, 22 h00 : Nous sommes arrivés à Tilhouse laissant la pluie à Pau (ouf!). Nous nous sommes équipés de vêtements chauds, moufles de ski, bonnet, écharpe, de bonnes chaussures. Nous nous sommes affublés d'un gilet fluo à bandes réflechissantes et d'une lampe torche pour être vus par les voitures. Nous sommes partis à 22h10, sous un ciel dégagé, au clair de lune. Pendant toute la nuit, environ 11 h de marche jusqu'à être assis au petit déjeûner, nous n'avons pas eu une goutte de pluie.

  • voiture3.gif Nous avons emprunté des petites routes pour relier les villages de Bequé, Bonnemazon, Bourg de Bigorre, L'Escaladieu et son abbaye, le Haut de la Côte de Bagnères de Bigorre, le Golf de Bigorre, Pouzac, Trébons, Montgaillard, Loucrup et sa fameuse côte qu'on monte et puis qu'on descend, Escoubes, Arcizac, Lézignan et Lourdes.

Nous avons trouvé quelques vaches paisibles dans la nuit.

Une vache et son veau qui nous montre son derrière.

marche_lourdes (4).JPG

marche_lourdes (3).JPG

En chemin :

Nous avons fait 3 courts arrêts pour nous restaurer et nous passer de la crème sur les pieds. Un minibus conduit par un gentil chauffeur nous suivait tout au long du parcours avec nos sacs, faisant de nombreux arrêts pour nous attendre et permettre aux plus fatigués de monter pour se reposer un peu. Nous avions aussi un mini sac à dos avec barres energétiques, boissons et vitamines pour l'effort.

Pour notre sécurité à tous, à chaque véhicule qui s'approchait, les 1er craient "Voiture!" Nous allumions alors tous nos lampes torches pour être visibles en plus de nos gilets réfléchissants. Nous n'avons eu que 2 frayeurs : un camion et une fourgonnette qui nous ont rasés de près.

La nuit, l'ambiance est différente et particulière : les rues et routes sont presque désertes et silencieuses, justes dérangées par l'aboiement des chiens et le passage de quelques voitures. Ca facilite les relations, nous avons bien discuté.

Samedi 19 avril6h00. Proche de l'arrivée à Lourdes, lorsque le jour commençait à poindre, il faisait un froid avec un petit vent glacial ! BRRR ! La tenue toute chaude qui m'avait bien protégée la nuit semblait insuffisante même en marchant ! Mais personne n'a rajouté de couches supplémentaires. On a resisté !

7h30. A notre arrivée à Lourdes. De gauche à droite : Christiane, Daniel, Christine, La Vache en jaune et son taureau Christian.

marche_lourdes (7).JPG

Les mêmes mais avec Eduardo au 2d plan, venu tout spécialement de Barcelone !

marche_lourdes (6).JPG

L'enjoliveur "Trophée" trouvé en bordure de route et porté par Daniel pendant la moitié de la nuit !

 Du panneau Lourdes, nous avons encore marché près d'un heure et demie pour rejoindre le café où nous avons copieusement déjeuné. 9h00. Ca a fait du bien : croissant, pain, beurre confiture et boisson chaude ! Finalement nous avons marché près de 11h00 d'affilée !

Ensuite, quelques uns ont acheté des cierges pour les déposer à la grotte où nous nous sommes tous rendus, croyants comme non croyants. Il y avait comme toujours beaucoup de monde. Ca faisait bien longtemps que je n'étais plus venue par ici.

Ensuite, des voitures étaient venues nous chercher -d'autres personnes ont pris le minibus- et nous ont ramenés à Tilhouse récupérer nos propres véhicules pour arriver au repas vers midi chez Christine et Daniel. Une bonne douche, quelques massages des pieds et des muscles ont relaxé La Vache bien contente d'avoir tenu sans peine jusqu'au bout de l'aventure sans aucun bobo ! 

saute_cow.gifUne bonne fatigue, ne fatigue pas, nous ne nous sommes couchés que le soir rentrés à la maison ! Par contre le lendemain, quelques douleurs musculaires se sont faites ressentir: un peu de footing par dessus n'a pas vraiment arrangé les choses. Lundi au boulot, quelques faibles tiraillements étaient encore là, et mardi plus rien !

A refaire l'an prochain !

Du coup, on s'est dit pourquoi pas un autre parcours à travers d'autres villages ? Il nous faut convaincre un copain (ou copine) chauffeur qui veuille bien nous suivre avec nos sacs et qui permettrait aux plus fatigués de se reposer en chemin. Affaire à suivre...

Un conseil tout de même : ne pas s'attaquer à ce genre de défi sans un minimum d'entrainement régulier.

Merci à Daniel et Christine de nous avoir fait partager cette expérience.


Catégorie : La vache qui se balade - Dans les Pyrénées
Page lue 5985 fois

La Vache qui lit

La vache se promène dans nos livres

La vache qui se balade

Des parcours de balades pour rencontrer des copines bovines !

mignone1.gifMais c'est Qui La Vache Qui Rêve ?

La Vache est un animal paisible, bienveillant et universel, chargé de symboles : animal proche de l'Homme, de l'enfance, témoin de la construction de l'humanité, représentée par de nombreux artistes de la préhistoire à nos jours, animal nourricier grâce à son lait et à sa viande. Pour tout cela, elle mérite respect et intérêt, alors pourquoi pas un site qui lui est consacré ?

Pour en savoir plus, lire la suite ici !

Nombre de Vachonautes

 1785498 visiteurs

 37 visiteurs en ligne

Devenir Vachonaute

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


  Nombre de membres 37 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!